Rendez vous est donné à 7h45 pour le départ de ce dimanche 5 mai 2013.

A mon arrivée, il sont déjà tous présent ! Christian, pascal, Alain, Jean-Yves, André et un petit nouveau, David.

Le temps était au rendez vous, car le soleil répondait présent, et tout le monde avec sortie son cuissard, malgré un fraicheur toute matinale

Un peu avant 8h, départ pour la randonnée cyclo de saint Mard.

Nous primes la direction d’Esbly, puis Lesches ou la première difficultés de la journée se présentait devant nous: la cote de Lesches, cote de 1km, les derniers 200m étant à  plus de 10%.

Une fois l’effort terminé nous partons en direction de Annet sur Marne, ou andré tente une échappée avec votre rédacteur dans sa roue.
A peine le pont passé, Alain revient sur nous, puis toute l’équipe.
Après un passage par la piste cyclable de Claye Souilly, le long du canal de l’Ourq, nous primes la direction de Messy, saint Mesme , Nantouillet, ou l’on croise un cycliste rennais en visite dans notre région.
Il nous demande les meilleurs randonées dans le coin, Alain spécialiste des plans lui donne les bon plans pour rouler dans notre magnifique région.

Notre cycliste rennais nous quitte à saint mard. Voila déjà trente kilomètre d’effectuer.

Arrivés à l’école primaire, lieu du départ de la cyclo, chacun remplit son bon de participation.

Une fois que notre président à réglé ce que nous devions, départ pour la cyclo de 30 km.
Oui, mais d’accord on suit quels flèches? Dédé y retourne, il revient en disant «les jaunes»

Sans aucunes flèches jaunes au sol et après quelques palabres, il est décidé de suivre les flèches bleues, seul flèches présentes au sol.
Dédé n’est pas convaincu mais le suit groupe en nous indiquant que nous allons faire le parcours de 50 km avec ses flèches. Qu’a cela ne tienne nous le feront !

Apres un arrêt en bas de la côte de mont goële pour une dernière contestation de dédé (et éventuellement gêné un pauvre cycliste), nous commençons l’ascension.
Je suis suivi de très près par andré qui ne décolle pas de ma roue.... enfin presque! (un mètre ou deux) ( bon y a peut-être un peu de mauvais fois de ma part).

Arrivé au haut du mont, nous nous arretâmes pour attendre nos collègues. Kiki, suivi de Alain nous rejoignimes rapidement. Pascal, Jean-Yves et David arrivèrent un peu après.

Tout le monde étant réunis, nous partimes en direction de Plessis-l'évêque, Villeroy.
Rien de difficile car le parcours est plat.
Peu avant Villeroy, nous arrivimes au premier ravitaillement au dédé exprime son mécontentement le flechage.
Les ravitailleurs lui explique que c’est le parcours qui est dessiner en jaune sur le plan.
oui mais bon parcours jaunes , flèches jaunes, non mais !

Après Villeroy, direction Charny, ou Dédé accélère près le pont du TGV.
Jean-Yves le prend rapidement en chasse, surtout qu’il faut pas oublier de tourner à droite.
Dans les roues de Jean-Yves, je suis à 39 km/h. il aurait pas du s’acheter un nouveau vélo!.
Dédé rattraper juste avant le virage, nous tournimes tout les trois sur la route qui mène à saint Mesmes.

Montée tranquille jusqu’au pont ou le groupe nous rejoint, puis j’accèlère progressivement jusqu’a 37 Km/h. quelques centaines de mètre après je me retourne, et je vois dédé dans ma roue. en m’écartant un peu j'aperçois Christian dans la roue de dédé.
Dois-je accélérer pour accentuer la difficulté? Non! Au loin je vois un faux plat montant, mieux vaut garder ma force!

Dans le faut plat ma vitesse se réduit, je perd deux kilomètres heure. bon tant pis ! Je vais garder le rythme.
Le haut du faux plats arrive, j’appuie un peu plus fort, je me retourne ils sont toujours dans ma roue!

Saint Mesmes passé, nous descendimes la côte et en bas de celle-ci nous attendons le groupe.
le groupe passe devant nous sans ralentire !? vengeance de notre accéleation ? et merde on est derrière. Bon ba nous faisons l’effort pour remonter dans le groupe que l’on rejoint une peu avant Nantouillet.

Le retour sur Saint Mard se fait plus calmement.
David qui effectue en général 60km est distancé par le groupe. je redescend à sa hauteur pour voir si tout va bien. Après un léger maintien il change de plateau et repart de plus bel accompagné de Pascal et Jean-Yves qui ont ralenti pour l’attendre.
Je repart aussi sec à l’assaut de dédé, kiki et alain. je les reprend à la sortie de Nantouillet.
Je me place dans les roues, et je repart de plus belle avec dédé dans ma roue.
Nous nous rejoingnimes tous à l’école.
Après avoir tamponnée notre fiche et pris le casse croute nous nous sommes conviés à une tambola.
Le gros lot fut pour christian qui toucha une paire de pneus.
Dans l’ordre des cadeaux: Pascal une boite de crayon de couleur, Dédé un ballon de foot, Alain, une paire de chaussette, Julien une paire de gants, David une paire de chaussettes, jean-Yves, ba la je sais plus.
Nous repartimes en direction de Saint Germain...Plus calemement.

Une accélération entre Messy et Charny, toujours dédé dans ma roue et une dernière accélération entre Tribaldou et Esbly, dédé toujours dans roue.

L’homme du jour est sans conteste dédé qui n’a rien laché sur cette sortie.

Kiki pour une raison mystérieuse à fait deux kilomètres de plus, mystère quand tu nous tient? l’entrainement pour le Ventoux?
un grand bravo à david qui a fait 35 kilomètre de plus que sa dstance habituelle et un grand merci au club de saint Mard et à son sponsor pour les cadeaux!

 

 

 

En cette magnifique journée du premier mai... Euh non il s'agit d'une erreur, le printemps n'est toujours pas là.  "il y a plus de saison ma ptite dame".

Cinq postulant était présent au départ pour cette sortie, Jacky, Jean-Yves, Jean-Louis, Alain et Julien.

Jean-Louis était muni de son nouveau vélo SCOTT de couleur noir équipé SHIMANO TIAGRA, Jacky et Julien étaient munis de leurs anciens vélos.

Tout le monde était prêt à 8h, enfin presque... je donnerai pas le nom de celui-ci qui était pas tout à fait pret mais il à redigé cette article.

Le départ à peine donné, le passage à niveau se referme sur nous, pause profitable à jean-yves qui ajuste sa selle.

Nous primes la direction de bouleur, et c'est dans la première côte apres le pont de l'A4 que je me rend compte que ma selle est vraiment très basse, je ne déroule pas toute ma jambe lorsque je pédale. Mais bon, on va faire avec jusqu'au prochain stop.

C'est à coulomme ou jean-yves et moi effectuons un stop pour régler nos selles.

On répart mais le vent souffle fort ce qui nous oblige à nous organiser en éventail.

C'est à DOUE que la première difficultés de la journée s'annonce, on change la position du derailleur, un virage à droite et hop c'est l'ascension jusqu'a l'église de DOUE.

Tout le monde arrive en haut, mais le cardio est monté dans les tours.

Le temps de regarder le plan, puis on repart direction Orly sur Morin.

Juste avant l'arrivée sur Orly, nous descendons sur 2 km à vive allure, vu la descente, nous imaginions tous la montée...

En bas de la descente nous croisons un cycliste avec le maillot de GAGNY qui décide de suivre notre groupe.

Nous traversons Orly et comme prévu, une montée dantesque s'ouvre devant nos yeux.

C'est le début de l'ascension, une ascension qui va nous passer d'une élavation de 72m à une élévation de 170m en mois de deux kilomètres.

Avec notre nouvelle recru, j'effectue l'ascension à bonne vitesse puisque nous montons entre 15 et 17 km/h.

En haut de la côte, Jacky nous rejoint presque immédiatement suivi de Jean-Yves, Louis puis Alain. Une fois tout le monde au complet direction gauche ou nous effectuons une nouvelle descente longue et régulière sur deux kilomètre. En bas de la cote direction droite pour une nouvelle cote qui nous passera d'une élévation de 87 mètres à 175m en deux kilomètres. 

Une fois tout lemonde en haut de la cote nous redescendons sur la ferté sous jouarre ou notre groupe se divisera en deux.
Louis, Jean-Yves, Jacky repartent en direction de saint germain tandis que Alain, Julien et notre courreur FFC de Gagny prennent la direction de saint aulde ou une nouvelle montée les attendent.

La cote de Saint Aulde au kilomètre 63 s'effectue à moindre vitesse, la fatigue commence à se faire sentir.

Notre recrut très sympathique nous quitte un peu plus loin à Villemeux.

S'en suit la montée de Saint Jean les deux jumeaux au kilomètres 82, la ca devient difficile... Surtout pour Alain.
Le moins que l'on puisse dire c'est que les côtes à fort poucentage s'enchaine dans cette sortie.

Cette montée passé, nous retrouvons un bon rythme, il faut dire que le vent nous souffle très fort dans le dos.

Arrive enfin la dernière difficulté de la journée, la côte de Quincy, cependant au vu des difficultés du jour, cette cote se monte tres bien sans difficultés.
Après un arret chez dédé pour vérifier son état de santé, nous regagnons Saint Germain.