En cette magnifique journée du premier mai... Euh non il s'agit d'une erreur, le printemps n'est toujours pas là.  "il y a plus de saison ma ptite dame".

Cinq postulant était présent au départ pour cette sortie, Jacky, Jean-Yves, Jean-Louis, Alain et Julien.

Jean-Louis était muni de son nouveau vélo SCOTT de couleur noir équipé SHIMANO TIAGRA, Jacky et Julien étaient munis de leurs anciens vélos.

Tout le monde était prêt à 8h, enfin presque... je donnerai pas le nom de celui-ci qui était pas tout à fait pret mais il à redigé cette article.

Le départ à peine donné, le passage à niveau se referme sur nous, pause profitable à jean-yves qui ajuste sa selle.

Nous primes la direction de bouleur, et c'est dans la première côte apres le pont de l'A4 que je me rend compte que ma selle est vraiment très basse, je ne déroule pas toute ma jambe lorsque je pédale. Mais bon, on va faire avec jusqu'au prochain stop.

C'est à coulomme ou jean-yves et moi effectuons un stop pour régler nos selles.

On répart mais le vent souffle fort ce qui nous oblige à nous organiser en éventail.

C'est à DOUE que la première difficultés de la journée s'annonce, on change la position du derailleur, un virage à droite et hop c'est l'ascension jusqu'a l'église de DOUE.

Tout le monde arrive en haut, mais le cardio est monté dans les tours.

Le temps de regarder le plan, puis on repart direction Orly sur Morin.

Juste avant l'arrivée sur Orly, nous descendons sur 2 km à vive allure, vu la descente, nous imaginions tous la montée...

En bas de la descente nous croisons un cycliste avec le maillot de GAGNY qui décide de suivre notre groupe.

Nous traversons Orly et comme prévu, une montée dantesque s'ouvre devant nos yeux.

C'est le début de l'ascension, une ascension qui va nous passer d'une élavation de 72m à une élévation de 170m en mois de deux kilomètres.

Avec notre nouvelle recru, j'effectue l'ascension à bonne vitesse puisque nous montons entre 15 et 17 km/h.

En haut de la côte, Jacky nous rejoint presque immédiatement suivi de Jean-Yves, Louis puis Alain. Une fois tout le monde au complet direction gauche ou nous effectuons une nouvelle descente longue et régulière sur deux kilomètre. En bas de la cote direction droite pour une nouvelle cote qui nous passera d'une élévation de 87 mètres à 175m en deux kilomètres. 

Une fois tout lemonde en haut de la cote nous redescendons sur la ferté sous jouarre ou notre groupe se divisera en deux.
Louis, Jean-Yves, Jacky repartent en direction de saint germain tandis que Alain, Julien et notre courreur FFC de Gagny prennent la direction de saint aulde ou une nouvelle montée les attendent.

La cote de Saint Aulde au kilomètre 63 s'effectue à moindre vitesse, la fatigue commence à se faire sentir.

Notre recrut très sympathique nous quitte un peu plus loin à Villemeux.

S'en suit la montée de Saint Jean les deux jumeaux au kilomètres 82, la ca devient difficile... Surtout pour Alain.
Le moins que l'on puisse dire c'est que les côtes à fort poucentage s'enchaine dans cette sortie.

Cette montée passé, nous retrouvons un bon rythme, il faut dire que le vent nous souffle très fort dans le dos.

Arrive enfin la dernière difficulté de la journée, la côte de Quincy, cependant au vu des difficultés du jour, cette cote se monte tres bien sans difficultés.
Après un arret chez dédé pour vérifier son état de santé, nous regagnons Saint Germain.